Meghan Markle veut déposer un mot vieux de 500 ans

 Meghan Markle veut déposer un mot vieux de 500 ans |

Les célébrités essaient de déposer des mots qu'elles ne devraient pas, c'est une pratique qui ne finira jamais. Meghan Markle est devenu le dernier grand nom à tenter l'exploit.

La duchesse de Sussex a déposé une demande auprès de l'Office américain des brevets et des marques le mois dernier pour déposer le mot 'archétypes'.

C'est parce que c'est le nom de son premier podcast Spotify – si sa marque réussit d'une manière ou d'une autre, cela signifierait que la société de production de Meghan et du prince Harry, Archewell Audio, serait propriétaire de la marque au lieu de Spotify.



Il est sûrement peu probable qu'il soit approuvé, étant donné que les 'archétypes' sont présents dans la langue anglaise depuis les années 1540.

Meghan a dévoilé les plans de son nouveau podcast le mois dernier. « C'est ainsi que nous parlons des femmes – les mots qui élèvent nos filles, et comment les médias nous renvoient les femmes… Mais d'où viennent ces stéréotypes ? Et comment continuent-ils à apparaître et à définir nos vies ? » dit-elle dans la bande-annonce.

'C'est Archétypes – le podcast où nous disséquons, explorons et renversons les étiquettes qui tentent de retenir les femmes. J'aurai des conversations avec des femmes qui ne savent que trop bien comment ces typographies façonnent nos récits. Et je parlerai aux historiens pour comprendre comment nous sommes arrivés ici en premier lieu.

L'appel de Meghan rappelle le temps incroyable Kylie Jenner a tenté de déposer la marque 'Kylie' quand la bien plus talentueuse Kylie Minogue était sortie dans le monde. Jenner a tenté d'enregistrer la marque 'KYLIE' en 2015 pour des 'services de publicité' et des 'services d'approbation'.

Les représentants de Minogue ont déposé leur opposition l'année suivante, invoquant une possible confusion d'une telle marque. Comme ils l'ont si bien dit, Minogue était une 'artiste de renommée internationale, humanitaire et militante du cancer du sein', tandis que Jenner a été rejetée comme une 'personnalité secondaire de la télé-réalité' qui avait suscité des critiques pour son 'exhibitionnisme photographique et ses messages controversés' sur les réseaux sociaux. .

Ceci est une histoire en développement et nous donnerons d'autres mises à jour.